Saut d’obstacles

Le Concours de Saut d’obstacles, CSO est l’une des disciplines la plus pratiquée au Poney-Club d’Alsace en concours club pour les cavaliers du P.C.A ainsi qu’en amateur avec Emmanuelle SAHM (la présidente) et Virginie DIEBOLD (la monitrice).
Le but du Concours de Saut d’Obstacles est de réaliser un parcours sans commettre de faute. Les concurrents ayant réalisé un parcours sans faute sont départagés en fonction du temps chronométré sur une partie ou sur l’ensemble du parcours voir sur un barrage (parcours chronométré accessible uniquement aux cavaliers ayant réalisé un sans-faute sur la première phase) selon le type d’épreuve. Un parcours est constitué d’obstacles mobiles (des barres posées sur des supports) aux profils variables, que le cavalier et sa monture doivent franchir dans un ordre défini.
Le CSO met en avant les qualités de l’équidé : franchise, puissance, adresse, respect, réactivité… ainsi que celles du cavalier : tact équestre, sens de l’abord, etc.

En 1900, le saut d’obstacle devient une discipline olympique des Jeux Olympiques de Paris. Le premier CSIO sera organisé lui aussi à Paris, en 1937.

Depuis sa création, la discipline n’a cessé d’évoluer : modification de la technique équestre, des profils d’obstacles, des types de terrains, des matériaux utilisés, des circuits de compétition, etc.
Le saut d’obstacle est aujourd’hui une discipline très dynamique en constante évolution. C’est une discipline moderne, notamment sensible aux progrès technologiques.

Les commentaires sont fermés